06.85.42.46.97
schilickpourtous@gmail.com

Retour sur la réunion du conseil municipal du mardi 10 novembre dernier

25 points ont été abordés à l’ordre du jour après une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de ces derniers temps en France, dont les sujets suivants :

🔷 LE COVID-19

Notre groupe a demandé le report d’une semaine de la réunion du conseil municipal et que celle-ci se tienne par visioconférence comme toutes les réunions actuellement (le conseil de l’Eurométropole de de demain par exemple). Hélas, la maire de Schiltigheim a imposé sa tenue à la Briqueterie malgré la gravité de la situation sanitaire suite au Covid-19.

🔷 LE DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE

Lors de ce débat, 2 points se sont dégagés sur les orientations des élus de la majorité : leur réjouissance de l’appauvrissement de la population schilikoise et leur objectif de doubler la période d’endettement de la Ville.

En novembre 2018, la maire disait « qu’heureusement il y a des pauvres à Schiltigheim ». Mardi dernier, le document fourni aux élus reprend et accentue ce mépris de la maire et de sa majorité vis-à-vis des Schilikois précaires en assumant « que c’est une bonne nouvelle pour la collectivité ». Comment peut-on être aussi cynique à l’égard de nos concitoyens et se réjouir que le nombre de pauvres augmente à Schiltigheim ?

Par ailleurs, la majorité veut profiter de la situation saine des finances de la Ville pour doubler le nombre d’années d’endettement passant de 4 ans et demi à 9 ans. C’est-à-dire que cette équipe veut emprunter à tout-va pour que notre Ville soit endettée plus longtemps. Pourquoi avoir une attitude aussi irresponsable des deniers publics, sachant que « les dettes d’aujourd’hui seront les impôts de demain ».

🔷 LA SÉCURITÉ DES SCHILIKOIS

Avec l’insécurité croissante actuelle à Schiltigheim : des tirs de mortiers à longueur de journée depuis fin octobre, des insultes et agressions de personnes sur l’espace public, la poursuite des incendies de voitures mais aussi de poubelles, la mairie veut recruter un seul policier municipal en 2021. Quelles sont les priorités de la maire, si elle veut pas mettre les moyens humains et matériels dans la sécurité des Schilikois ? Affaire à suivre.

Il y a beaucoup à dire sur les choix de la maire. Prochainement, nous évoquerons d’autres aspects de ce dernier conseil municipal dans un article à paraître bientôt.

L’équipe de Schilick pour tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *