06.19.88.28.80
schilickpourtous@gmail.com

SCHILICK HEBDO – Entre immobilier et immobilisme à Schiltigheim !

Le Conseil municipal de Schiltigheim s’est réuni le mardi 2 février dernier et 2 dossiers sont sortis du lot : le bâtiment de l’Hôtel de Ville et le Dinghof. Un éclairage est nécessaire sur ces sujets compte tenu de leurs coûts pour la collectivité.

  • L’HÔTEL DE VILLE.

La maire a reconnu que la rénovation du bâtiment coûtera au bas mot 30 millions d’euros pour les Schilikois. Ce bâtiment n’est plus aux normes et il est surdimensionné, alors les travaux prévus ne seront que des cache-misères au lieu de constituer une solution durable.

Il y a un an, nous proposions aux Schilikois un centre-ville et une nouvelle mairie à taille humaine pour moins de 15 millions d’euros, soit la moitié de ce que la maire prévoit. À l’époque, la maire et son équipe ont eu pour cheval de bataille de discréditer Schilick pour tous sur ce projet, en affirmant notamment qu’il augmenterait les impôts des Schilikois.  Aujourd’hui, ils vont dépenser le double pour des travaux sans lendemain. En bref, les Schilikois se sont fait berner par le discours politique de la majorité actuelle et devront payer au prix fort son absence de vision et de courage politique.

  • LE DINGHOF.

La maire a reconnu qu’elle va reprendre sur le site le projet de verger citoyen proposé par l’ancienne adjointe à l’urbanisme Andrée Munchenbach. Pourtant elle a proposé un projet complètement différent en 2014 et 2018. Il était temps que le bon sens l’emporte et à ce titre nous saluons la vision et la détermination de Mme Munchenbach.

Par ailleurs, la maire se félicite d’avoir trouvé un accord avec les parties prenantes au litige sur ce dossier. Pourtant le 22 avril 2018, elle disposait d’une opportunité d’annuler la vente du site et éviter toute la procédure judiciaire qui s’en est suivie. Nous tenons d’ailleurs à saluer la ténacité de l’association des riverains et en particulier Mme Hehn, qui a engagé son patrimoine personnel dans ce conflit.

Concrètement, on assiste à de l’immobilisme dans ces dossiers immobiliers à Schiltigheim. On semble avancer d’un pas et finalement on recule de deux. On aurait pu partir sur un nouveau projet pour l’Hôtel de Ville en 2020 et annuler la vente du Dinghof dès 2018. À la place, nous avons les hésitations permanentes de la maire de Schiltigheim ainsi qu’une perte de temps et d’argent des Schilikois.

L’équipe de Schilick pour tous

 

Photo crédit : Schilick pour tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *