06.19.88.28.80
schilickpourtous@gmail.com

Conseil Eurométropole du 24 septembre 2021

Intervention Christian Ball sur le point 3 : Prolongement de la ligne G du BHNS de la Gare jusqu’au pont du Danube – bouclage Sud : Arrêt du bilan de la concertation publique, approbation du programme de travaux et poursuite des études 

 Madame la Présidente,

Cette délibération prouve une chose : le Bus à haut niveau de service (BHNS) est une excellente solution, alliant pratique et faible coût.

En effet, le prolongement de la ligne G du BHNS de la place de la Gare jusqu’au pont du Danube est un bon compromis, qui permet aux usagers des transports en commun un service qualitatif, fréquent et pratique.

C’est une véritable solution, bien moins coûteuses que le tramway.

Le concept de bus à haut niveau de service est performant avec une forte fréquence (5 à 10 minutes en heures de pointe et moins de 15 minutes en heures creuses) avec une amplitude horaire élevée et un accès aux personnes à mobilité réduite parfait.

Si cette solution est proposée pour la ligne G, pourquoi l’avoir abandonné dans les études pour Schiltigheim ?

Avec votre consultation Tram ou tram, vous vous trompez d’enjeu. L’enjeu n’est pas le tram mais bel et bien les mobilités et la circulation dans le Nord de l’Eurométropole.

Dans une variante 4, que vous avez balayé d’un revers de manche, Le BNHS, un bus ou un BHNS électrique tel qu’il fonctionne parfaitement à Amiens, ces solutions devait être étudiées. Avec cette délibération on ne peut pas dire que cela ne fonctionne pas !

Les tracés proposés actuellement pour le tram ne tiennent pas compte des contraintes géographiques et techniques.

Je ne vais pas revenir sur les raisons évoquées par plusieurs maires et moi-même le 7 mai dernier. Les 3 variantes que vous soumettez sont irréalistes ou irréalisables.  Ces aménagements proposés sont un investissement considérable et grotesque.

A environ 5 millions, le Bus à haut niveau de service est réalisable sur un parcours. Les faits qu’il s’agisse d’un prolongement montre qu’il a su convaincre. Alors pourquoi autant d’acharnement sur le tram qui avoisinera les 100 millions d’euros au bas mot pour moins de 3 km ?

Il faut offrir une alternative à la voiture à nos concitoyens, mais en aillant une cohérence d’ensemble. Si le BHNS est réalisable sur la ligne G, nous attendons fermement cette variante en direction du nord de l’agglomération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.