06.19.88.28.80
schilickpourtous@gmail.com

SCHILICK HEBDO – La ville engage une expropriation pour couvrir ses erreurs

Lors du Conseil municipal du 22 mars, la majorité municipale a mis à l’ordre du jour une proposition de procédure d’utilité publique en vue d’exproprier les sœurs de St Charles du terrain des Malteries.

Notre élu Christian BALL a voté contre cette mesure et a invité les protagonistes à une entente.

Pour rappel, ce terrain appartient à la Congrégation des sœurs de la Charité et a été loué par un bail à construire de 30 ans en 2012. Ce terrain revenait à la Congrégation à la fin du bail en août 2022 s’il n’était pas acheté par avant. Madame DAMBACH a tout simplement oublié d’acheter le bien dans les temps. Le mandataire des sœurs, la fondation St Vincent de Paul a prévenu la municipalité comme il en ont le droit, qu’il récupérait le terrain et la salle en août prochain.

La salle des malteries ne serait plus utilisable par les associations et nos enfants dans 5 mois et reviendrait tout naturellement aux sœurs.

Au lieu de négocier et de trouver un accord gagnant-gagnant la municipalité a décidé d’ouvrir une procédure d’expropriation envers les sœurs. Pourtant, entre le rachat, la relocation ou le rachat juste de la salle en leur laissant récupérer le terrain à l’arrière, les solutions existent.

Nous avions d’ailleurs proposé de négocier la location de la salle et de leur rendre le terrain inutilisé.

Nous venons d’apprendre par les services municipaux, que Madame DAMBACH a décidé d’entrer en conflit. Elle ne compte rien céder, mais tout exproprier. Pour cela, elle compte mettre un chapiteau en sol souple sur le terrain arrière pour les scolaires de Simone VEIL. Une manière de faire croire que ce terrain est aussi d’utilité publique.

Comme vous le voyez sur les photos, ce terrain est un verger, un dernier écrin de verdure dans notre ville. Un endroit très peu connu et visité, car il faut passer par la partie privée de l’EHPAD St Charles.

Nous pouvons convenir qu’un oubli a été fait, nous pouvons convenir que la salle doit rester sous le giron de la ville, mais il est incorrect de vouloir spolier les sœurs pour rattraper son erreur et de transformer la vérité pour parvenir à ses fins.

Nous préviendrons la préfète de ces agissements déloyaux.

L’équipe de Schilik pour tous.

#schilickpourtous #Alsace #Strasbourg #Schiltigheim #circos6703 #Schilickhebdo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.