06.19.88.28.80
schilickpourtous@gmail.com

SCHILICK HEBDO – La crise couve à Schiltigheim

Depuis la mi-novembre, la ville de Schiltigheim fut le théâtre de plusieurs grèves de la part des agents. Ces manifestations furent particulièrement suivies, notamment grâce à une unité syndicale, mais aussi au malaise général qu’il règne à la Mairie de Schiltigheim.

La réforme sur le temps de travail consistait à trouver un terrain d’entente entre les heures à réaliser et la spécificité de la fonction publique. Elle devait permettre des discussions constructives et apaisées. Cela a été le cas, dans toutes les autres villes bas-rhinoises, où les négociations se sont déroulées sans le moindre heurt. Hélas ce ne fut pas le cas dans notre ville.

A Schiltigheim, les négociations sur la mise en place des 1593 heures furent la goutte d’eau de trop. Elles servirent de détonateur mais aussi d’indicateur. Les premières propositions de la maire montraient très clairement son manque de considération envers les employés municipaux. Ces grèves du personnel, défendant leur pouvoir d’achat montrèrent autant l’absence de considération lors des négociations que l’ambiance délétère qui est confirmé dans plusieurs services.

Les arrêts de travail se multiplient. Le mot burn-out est sur de nombreuses lèvres. Des conflits voient le jour. La chasse aux sorcières est ouverte pour certain. Des employés prometteurs et importants quittent notre ville, dès qu’une offre se présente à eux, par manque de considération.

Depuis 4 ans, notre ville a connu un recrutement massif, souvent dans des services qui ne sont pas de la prérogative communale, mais la rémunération individuelle de nos plus fidèles et valeureux agents stagne. Par cette méthode, ce sont les charges du personnel qui s’envolent. Chaque semaine, c’est un autre service qui nous apporte sa note d’ambiance. Le malaise grandit.

Il y a un plus d’un an, notre élu Christian BALL avait rencontré la maire et la directrice des services pour les informer des remontées inquiétantes quant au moral des services. La maire n’a pas tenu compte de ces alertes et cela s’est propagé dans de nombreux services.

Aujourd’hui, nous rééditons notre demande avant qu’il soit trop tard. Comme Christian BALL l’a demandé dans le dernier Schilick Infos, nous devons retrouver le chemin de l’apaisement et du respect.

L’équipe de Schilick pour tous

#schilickpourtous #Alsace #strasbourg #schiltigheim #circo6703 #Schilickhebdo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.