06.85.42.46.97
schilickpourtous@gmail.com

Conseil municipal du 7 juillet 2020

Intervention sur le point 4 – Vote des tarifs a saisonnalité – Culture par Françoise Klein

Madame la Maire, Chers Collègues,

Il est toujours dommageable pour le débat contradictoire quand on ne dispose pas de tous les éléments pour pouvoir apprécier les changements survenus entre les tarifs qui vont être éventuellement appliqués la saison prochaine et ceux qui étaient en vigueur jusqu’ici. En effet, l’ensemble des élus n’ont pas eu à leur disposition, avant le conseil municipal de ce soir, le tableau récapitulatif des tarifs qui ont été appliqués lors de la dernière saison culturelle, et cela afin d’établir des comparaisons qui auraient permis d’apprécier la teneur des évolutions de ceux-ci.

En tout cas, nous vous interpellons une fois de plus à ce sujet, car ce n’est pas la première fois qu’il nous manque des éléments de cet ordre. L’intérêt de ces présentations réside dans l’accès à la totalité de l’information comme préalable à tout commentaire et à d’éventuels débats.

Plus concrètement, sur le fond, notre groupe n’y voit aucun inconvénient à l’adoption de cette nouvelle tarification, car elle nous paraît équilibrée même si nous avons une question concernant les tarifs appliqués entre les catégories 5 et 6. Pourquoi faire la distinction entre les allocataires du RSA par exemple et les étudiants qui bénéficieraient de la carte culture ? Sachant que certains étudiants ont des parents qui pourraient les soutenir financièrement.
Nous souhaitons, Mme la maire, que les tarifs entre les deux catégories soient homogénéisés, à la baisse, à 6 euros par exemple car les deux catégories de la population sont toutes les deux des catégories précaires et fragiles et méritent de bénéficier du même traitement tarifaire.

Merci de votre attention

Intervention sur le point 15 – Versement d’une subvention à l’Institut national des sciences appliquées de Strasbourg (INSA)  par Dera Ratsiajetsinimaro

Mme la maire, chers collègues,

Notre groupe s’abstiendra sur cette délibération (la subvention à au final bien été voté après avoir eu les éclaircissements souhaités) à moins que vous n’apportiez une réponse satisfaisante à une question qui nous interpelle.
Je vous invite à aller à la page 40, article 5, qui s’intitule : « entrée en vigueur – durée de la convention ». Il est dit que « [la convention] est conclue pour la période du 30 septembre 2019 au 30 décembre 2020 ». Vous comprendrez que l’évocation de cette période puisse nous interroger car nous sommes aujourd’hui le 07 juillet 2020, soit plus de 9 mois après la date de début de ladite convention et à 6 mois de son terme.Il aurait été loisible de la présenter en conseil municipal avant sa rentrée en vigueur, sachant qu’au mois de septembre 2019, nous n’étions ni en campagne électorale, ni en confinement.

À la lecture de cet article, on constate que notre conseil municipal subit les événements une fois de plus au lieu d’en donner l‘impulsion. Il a été dit il y a un mois que nous sommes devenus « une simple chambre d’enregistrement ». Hélas, signée dans ces conditions, cette convention en est le parfait exemple, à moins qu’il ne s’agisse d’une erreur de dates de votre part. Dans ce cas, il s’agit d’une négligence supplémentaire dont votre majorité est devenue coutumière depuis deux ans
maintenant.

Intervention sur le point 19 – Cession de la parcelle cadastrée section 42 n°39/12 sise lieu-dit Fuchsloch à la SCI SCHILIMMO

Mme la maire, chers collègues,

En complément des propos de Mme GIL, notre groupe estime que cette parcelle devrait rester dans le domaine privé de la ville et non être cédée à un promoteur immobilier. En effet, nous avons connu de nombreuses promotions immobilières ces dernières années sur le ban municipal. Vous-même, lors de l’installation du conseil au mois de mai dernier, vous avez évoqué le sujet et surtout appuyé sur le fait qu’il faut, je vous cite « faire une pause » en la matière.

Cette « pause » que vous appeliez de vos vœux, nous y souscrivons. Maintenant, il faut que ce vœu ne soit pas un simple vœu pieux à moins que votre objectif consiste à poursuivre la politique de bétonisation de votre prédécesseur. D’ailleurs, quand on regarde de plus près vos choix en matière d’urbanisme ces dernières années, ils confirment cette politique de bétonisation qui se retrouve
encore ce soir.

Je cite pêle-mêle : Caddie, Air product, Bouygues, … et ce soir le lieu-dit de Fuchsloch. Au vu de ces éléments notre groupe votera contre les deux délibérations qui suivent car elles vont dans le sens de la bétonisation de la ville et donc aux antipodes des aspirations de nos concitoyens.

Par la même occasion, cette cession réduit le patrimoine, en l’occurrence foncier de notre commune.

Intervention commune de Sylvie GIL-BAREA et Dera RATSIAJETSINIMARO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *