06.85.42.46.97
schilickpourtous@gmail.com

Conseil municipal d’installation du 26 mai 2020

Intervention sur le point 4 –  Fixation du nombre d’adjoints par Dera RATSIAJETSINIMARO

« Je voulais juste répondre à ce que vous disiez tout à l’heure. C’est quand même l’usage. Je vais être très bref. C’est juste pour acter officiellement les choses. C’est plus dans ce sens-là.

Madame la Maire, félicitations, chers collègues nouvellement élus et désormais installés officiellement. Je vais être des plus brefs comme je l’ai dit et ne pas m’appesantir sur les conditions du scrutin municipal qui nous ont amenés ici ce soir. Je veux juste dire deux choses. Tout d’abord à l’adresse des électeurs, de tous les électeurs schilikois et en particulier ceux qui ont voté pour notre liste. Au nom de notre groupe « Schilick pour tous » permettez-moi de les remercier du fond du cœur de s’être déplacés ou d’avoir donné procuration pour exprimer leur choix dans les urnes au mois de mars dernier malgré la cacophonie sanitaire et la crise sans précédent qui s’est annoncée. Crise qui se poursuit d’ailleurs encore maintenant et qui se traduit ce soir d’installation du nouveau conseil municipal à travers l’ensemble des dispositifs exceptionnels.

De deux, le vote est un droit civique mais aussi un devoir citoyen. Ces mots résonnent encore plus fort quand on se réfère au contexte du Covid-19 pour lequel les électeurs et donc les électeurs schilikois aussi ont dû se prononcer. Le vote du 15 mars dernier s’est déroulé dans un contexte exceptionnel à bien des égards. Il s’est notamment traduit par un taux de participation exceptionnellement bas. Comment pouvait-il en être autrement ? Le jeudi précédant le scrutin, le gouvernement était encore indécis quant à la tenue ou pas de celui-ci. Des situations les plus stupéfiantes mais aussi des plus inquiétantes pour nos concitoyens. D’ailleurs les mesures prises par le même gouvernement par la suite allaient dans le même sens sans dissiper les questionnements et les doutes qu’ont pu avoir les Schilikois. En 2008 et 2014, pour ne prendre que les exemples les plus récents dans le cadre d’un renouvellement général pour des élections municipales, près d’un Schilikois sur deux s’est déplacé aux urnes pour chacune de ces deux élections. En 2020, un autre renouvellement général mais avec hélas une pandémie en plus, moins d’un Schilikois sur trois s’est rendu dans un bureau de vote. Ce taux de participation est bas car il est même inférieur à celui de la dernière élection
anticipée de 2018. A la vue de cette situation, et sans remettre en cause la validité du scrutin, il est légitime de se poser la question de l’expression démocratique dans un contexte pareil. Nous avons connu une période récente où il fallait récolter un quart des inscrits pour être élus au premier tour. Aujourd’hui on est seulement à 16%. Aussi légitimement nous pouvons nous demander quelle conclusion peut-on tirer de ce scrutin. Mais trêve de bavardage, comme je l’ai dit je ne vais pas être long.

Donc pour conclure, pour tous les Schilikois ce soir et pour les années à venir, nous nous devons d’être une opposition vigilante, responsable et exigeante, toujours au service de l’intérêt général. Merci.

J’en profite pour garder la parole pour expliquer pourquoi on vote contre. On trouve dommage aujourd’hui que la délégation qu’on a faite aux Sports, qu’avait Monsieur KAYSER auparavant, ne soit pas dotée d’une délégation de plein exercice. Donc nous estimons que le sport et la vie associative de manière générale occupent une place centrale dans la vie de notre cité. Comme vous l’avez cité tout à l’heure, il y a aussi un chiffre qu’il faut retenir, c’est que nous avons certes 410 personnes qui travaillent à la mairie, mais nous avons aussi plus de 300 associations dans la ville dont les associations sportives. Et donc nous estimons, en tout cas notre groupe « Schilick pour tous », nous estimons qu’on devrait avoir au moins un adjoint aux Sports comme il a été de coutume jusqu’ici. Je précise bien que ce n’est pas le nombre. On sait très bien que c’est réglementaire, qu’on ait 9 ou 10 ou 11, on est dans ce qui est prévu dans le code général des Collectivités territoriales. Mais ce qui nous dérange là-dedans, c’est par rapport à l’attribution de la délégation en tant que telle. Merci. »

Texte lu par Dera RATSIAJETSINIMARO pour SCHILICK POUR TOUS. Christian BALL n’ayant pu assister au conseil municipal pour des raisons professionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *