Nous adresser un e-mail

schilickpourtous@gmail.com

Nous contacter en direct

06 85 42 46 97

6 rue de la glacière

67300 SCHILTIGHEIM

Bienvenue sur notre blog

N'hésitez pas à partager les articles avec vos amis et proches

Archives de catégorie Culture

Pour une médiathèque « NORD »

Je soutiens pleinement l’utilité de cette médiathèque-Nord et son implantation à Schiltigheim.

Néanmoins, je voudrais revenir sur …  la conférence de presse commune de L’Eurométropole et de la Ville de Schiltigheim sur la médiathèque-Nord. Tout d’abord, je suis soulagé de voir que le dossier avance, enfin, après 10 ans d’hésitation.

Par contre, je me pose des questions sur plusieurs points.

Déjà sur la forme, il est dommage que toutes les communes du Nord n’ont pas été associées directement à cette conférence de presse, car elles sont aussi partie prenante au projet au même titre que la ville de Schiltigheim. Pire, les quelques maires invités, l’ont été à moins de 24h auparavant.

D’où leur absence compréhensible.

Ensuite sur le fond, cette médiathèque est avant tout celle du bassin Nord de l’Eurométropole, où notre collectivité va investir au final près de 13 millions d’euros , auxquels il faut rajouter 1 million d’euros par an pour le fonctionnement. Ces sommes engagés se justifient essentiellement par rapport à la portée communautaire du projet, et pas autrement.

L’article des DNA du 25 avril dernier enfonce le clou, car il le réduit aux seuls enjeux schilikois à en croire la maire de la ville. Selon la maire, je la cite : « Schiltigheim ne sera plus la dernière ville de France de plus de 30 000 habitants à ne pas encore être dotée d’une médiathèque ».

C’est étonnant, d’avoir une vision aussi étriquée de cette médiathèque. Certes, les Schilikois voient déjà la verrue de béton qu’elle constitue, mais elle n’a jamais été portée par l’Eurométropole dans une telle optique.

En tout cas, en ce qui me concerne, j’appelle de mes vœux que l’ensemble des 12 communes du Nord et les 100 000 administrés, qui leurs sont rattachés, prennent toutes leur place dans ce projet, car cette médiathèque est aussi la leur. Pour ce faire, il faudra mener une réflexion sérieuse sur le stationnement dans ses environs pour faciliter l’accès et la fréquentation de cette médiathèque pour tous les habitants du Nord, et non aux seuls Schilikois. 

Christian BALL

Ce 18 juin 1940, où le courage d’un homme nous a portés vers la victoire.

Le 18 juin ne semble plus intéresser grand monde, dans une France pourtant adepte de commémorations en tout genre. La France observe un certain mutisme sur cette date clé de l’histoire contemporaine. Pourtant il s’agit de l’entrée de la France dans la résistance face au nazisme, par la voix du Général de Gaulle.

Ce 18 juin 1940 est une date sacrée, peut-être l’une des dates les plus importantes de notre histoire contemporaine ; Cette date est synonyme d’honneur, de refus de la médiocrité et de la soumission, un message de clairvoyance, de vision de l’histoire. Nous vivons une période profondément troublée pour la France, attentats islamistes sanguinaires, désintégration de l’Europe et retour des tensions nationalistes sous l’impact d’une crise migratoire qui souligne l’impuissance des États, décomposition sociale et fragmentation du pays, violence, chômage de masse, montée de la pauvreté, déclin économique et industriel. 

Nous aurions bien des leçons à tirer de cette date.

Le Général de Gaulle est totalement seul quand il prononce son appel. Il n’a pas de parti, pas de soutien, pas de clan, il est absolument seul, seul à avoir raison contre tous.
Pourtant, il a permis la victoire du sens de l’honneur: Le Général nous a appris que lorsque tout s’effondre, quand à l’évidence tout semble perdu, quand le monde se précipite dans l’abîme, il reste toujours une petite lueur à laquelle il faut rester fidèle, celle de l’honneur. C’est elle qu’il faut suivre dans ces moments.