Nous adresser un e-mail

schilickpourtous@gmail.com

Nous contacter en direct

06 85 42 46 97

6 rue de la glacière

67300 SCHILTIGHEIM

Partagez nos analyses

avec vos proches et voisins

Archive mensuelle mai 2019

Conseil municipal du 7 mai 2019

 

Retrouvez l’ordre du jour du conseil municipal et les interventions du groupe SCHILICK POUR TOUS.  Conseil Municipal du 2 avril 2019[

Point 8 : Election de Madame Sylvie GIL BAREA à l’unanimité

Intervention de Sylvie GIL BAREA – Point 8

Point 9 : Versement de la subvention annuelle à la Mission locale

Intervention de Christian Ball – Point 9

Point 11 : Subventions exceptionnelles à caractère culturel

Intervention de Christian Ball – Point 11

Point 13 : Contrat de ville

Intervention CM de Françoise Klein- Point 13

Intervention de Christian Ball – point 13

Point 14 : Adhésion à l’association nationale des villes et territoires accueillants

Intervention de Dera Ratsiajetsinimaro – Point 14

Point 18 : Motion Taxe poids lourds

Intervention de Dera RATSIAJETSINIMARO – Point 18

 

Trêve de parole, place à l’action : On a pris notre vendredi après-midi pour nettoyer le parc des Érables.

Communiqué de presse du 3 mai 2019

Trêve de parole, place à l’action : On a pris notre vendredi après-midi pour nettoyer  le   parc   des   Érables.

les élus et adhérents de Schilick pour tous nettoient ce jour les abords du parc des Erables. Préalablement, nous avons signalé à la maire de Schiltigheim, notamment par le biais du conseiller délégué au cadre de vie et à la propreté, l’état dans lequel se trouve les environs du parc. Notre premier courrier date du 7 février 2019 et la dernière relance date du 15 avril dernier. Malheureusement, nos courriers n’ont suscité aucune réaction de la part de la maire.

En tant qu’élus consciencieux, nous avons respecté la voie à suivre en alertant la maire à plusieurs reprises sur la nécessité de nettoyer les environs du parc des Érables, compte tenu des ordures qui s’y amassent.

En tant que citoyens engagés, nous prenons nos responsabilités en montrant l’exemple à l’ensemble de nos concitoyens en mettant en place une action concrète de nettoyage sur le site aujourd’hui.

L’urgence de la situation ainsi que les lenteurs de la maire, nous obligent à agir. Pourtant, ce genre de nettoyage ne peut incomber aux seuls citoyens engagés et aux élus consciencieux que nous sommes, car il relève avant tout des décideurs politiques en responsabilités, au premier chef desquels la maire et les autres élus de la majorité.

Pour une médiathèque « NORD »

Je soutiens pleinement l’utilité de cette médiathèque-Nord et son implantation à Schiltigheim.

Néanmoins, je voudrais revenir sur …  la conférence de presse commune de L’Eurométropole et de la Ville de Schiltigheim sur la médiathèque-Nord. Tout d’abord, je suis soulagé de voir que le dossier avance, enfin, après 10 ans d’hésitation.

Par contre, je me pose des questions sur plusieurs points.

Déjà sur la forme, il est dommage que toutes les communes du Nord n’ont pas été associées directement à cette conférence de presse, car elles sont aussi partie prenante au projet au même titre que la ville de Schiltigheim. Pire, les quelques maires invités, l’ont été à moins de 24h auparavant.

D’où leur absence compréhensible.

Ensuite sur le fond, cette médiathèque est avant tout celle du bassin Nord de l’Eurométropole, où notre collectivité va investir au final près de 13 millions d’euros , auxquels il faut rajouter 1 million d’euros par an pour le fonctionnement. Ces sommes engagés se justifient essentiellement par rapport à la portée communautaire du projet, et pas autrement.

L’article des DNA du 25 avril dernier enfonce le clou, car il le réduit aux seuls enjeux schilikois à en croire la maire de la ville. Selon la maire, je la cite : « Schiltigheim ne sera plus la dernière ville de France de plus de 30 000 habitants à ne pas encore être dotée d’une médiathèque ».

C’est étonnant, d’avoir une vision aussi étriquée de cette médiathèque. Certes, les Schilikois voient déjà la verrue de béton qu’elle constitue, mais elle n’a jamais été portée par l’Eurométropole dans une telle optique.

En tout cas, en ce qui me concerne, j’appelle de mes vœux que l’ensemble des 12 communes du Nord et les 100 000 administrés, qui leurs sont rattachés, prennent toutes leur place dans ce projet, car cette médiathèque est aussi la leur. Pour ce faire, il faudra mener une réflexion sérieuse sur le stationnement dans ses environs pour faciliter l’accès et la fréquentation de cette médiathèque pour tous les habitants du Nord, et non aux seuls Schilikois. 

Christian BALL